Samedi , 15 décembre 2018

Les Enenga

enenga2Les Enenga du lac Zilé, près de Lambarené, exercèrent longtemps le monopole du commerce avec les Baduma et les Okandè du Haut-Ogowè. Ils furent aussi les grands fournisseurs d’esclaves aux Orungu.
Aujourd’hui, cette tribu, qui n’a jamais été bien nombreuse, est réduite à un ou deux petits villages.
Le voyageur anglais Bowdich (1815) les cite ainsi que les Galoa et les Adyumba dans son «  Voyage au Rio-Gabon ». Après lui, en 1862, des officiers de la Marine atteignaient Aléghoma par le Rèmbouè et la voie de terre.
Si elle disparâit dans un avenir plus ou moins rapproché, cette petite tribu laissera du moins le souvenir des services signalés qu’elle a rendu aux explorateurs qui ont précédé Savorgnan de Brazza, et de Brazza lui-même. A cette époque lointaine, les Enenga avaient à leur tête deux grands chefs : Rè- Mpôlè et Ranokè, le chef aveugle.

© A. Raponda – Walker

Les Enenga Reviewed by on . Les Enenga du lac Zilé, près de Lambarené, exercèrent longtemps le monopole du commerce avec les Baduma et les Okandè du Haut-Ogowè. Ils furent aussi les grands Les Enenga du lac Zilé, près de Lambarené, exercèrent longtemps le monopole du commerce avec les Baduma et les Okandè du Haut-Ogowè. Ils furent aussi les grands Rating: 0

Laisser un commentaire

scroll to top