Jeudi , 24 janvier 2019

maison » Culture » Les jeux » Nkombé ni Ngondè – Le Soleil et la Lune

Nkombé ni Ngondè – Le Soleil et la Lune

Le jeu « Nkombé ni Ngondè »  ( Le soleil et la Lune) décrit la rotation des planètes autour du « Roi » des astres.

awa2 Par un beau clair de lune, après le repas du soir, tandis que les parents conversent autour du feu ou dégustent un vieil hydromel (indô) ou un vin de palme tout pétillant, tirent une bouffée de pipe, les enfants, eux, jouent dans la cour du village sous le regard de leurs parents, troublant de leurs voix puériles la sérénité de la nuit.

awa2

Deux enfants, les plus grands de la bande, forment une arcade en se tenant les mains en l’air. L’un représente « Nkombé» le soleil, l’autre « Ngondè » la lune. Les autres enfants forment une file indienne et font respectivement la ronde autour de « Nkombé» et de « Ngondè » en chantant :

 

Nkombé ngô !… ni Ngondè !…

Orem’abela

Omwani wami wino du, ni Ngondè

Orem’abela

 

Traduisons le chant :

Du Soleil ou de la Lune

Mon cœur se demande !…

Mon fils que voici, Préfères-tu Lune ?

Mon cœur se demande !…

Cette ronde terminée, l’enfant en tête de file, le plus grand d’entre eux qui fait fonction de mère, entre sous l’arcade faite par NKOMBE et NGONDE. Les enfants de la file suivent sans discontinuation, la ronde autour de l’astre jusqu’à ce que l’un des enfants de la file soit fait prisonnier par NKOMBE et NGONDE qui laissent brusquement tomber leurs bras. L’enfant ainsi saisi est interrogé sur son choix :

-       Nkombé ni Ngondè we tonda mèndè ?

-       Myé tonde Nkombé (répond-il, par exemple)

Ce qui littéralement veut dire :

-       Que préfères-tu, le Soleil ou la Lune ?

-       Je préfère le Soleil.

 

Si le choix de l’enfant prisonnier s’est porté sur le Soleil, celui-ci va se tenir derrière son préféré. Si au contraire, le choix est porté sur la Lune, il se tiendra derrière celui de son choix. La ronde reprend son parcours et ainsi de suite jusqu’à l’épuisement de la file d’enfant.

 

Traduction de M. Paul-Vincent POUNAH.

Extrait – Paul-Vincent POUNAH – La recherche du Gabon traditionnel : hier Edongo, aujourd’hui Galwa.

Mise en scène : Awanawintche, Chevellin illustration.

Illustration : Chevellin illustration

Nkombé ni Ngondè – Le Soleil et la Lune Reviewed by on . Le jeu « Nkombé ni Ngondè »  ( Le soleil et la Lune) décrit la rotation des planètes autour du « Roi » des astres. Par un beau clair de lune, après le repas du Le jeu « Nkombé ni Ngondè »  ( Le soleil et la Lune) décrit la rotation des planètes autour du « Roi » des astres. Par un beau clair de lune, après le repas du Rating: 0

Laisser un commentaire

scroll to top